Sighanda

SIGHANDA

LE SYNDROME DE DAPHNE

Sighanda vit en contact étroit avec la nature dans les Alpes suisses. Sa recherche picturale s’élabore à partir des impressions que l’environnement proche transmet aux sens. L’interaction entre l’environnement et l’individu dans un contexte faiblement urbanisé est diamétralement opposée à celle de la métropole. Là où c’est l’environnement qui façonne l’individu, ici la domination de l’aspect naturel est prédominante au point de rendre possible l’annulation de son effet sur la vie quotidienne. 

Le syndrôme de Daphné est le projet, dans lequel cette réflexion trouve son expression dans des œuvres de grand format sur papier avec pigments et graphite. L’inspiration initiale vient de la comparaison entre les forces naturelles et la nature humaine exprimée dans les Métamorphoses d’Ovide et veut poursuivre avec une analyse des réflexions que les artistes du passé ont faites sur le même sujet. Daphne représente pour Sighanda le symbole d’une société en quête d’une décroissance qui mène de plus en plus à unir l’homme à la nature fuyant le chaos. 

Découvrez les images de l’exposition 

Exposition "Syndrome de Daphne"

A l’issue de sa résidence artistique à Villemur-sur-Tarn, Sighanda propose l’exposition du projet « Le syndrome de Daphné » aux bains douches de la ville. Elle s’approprie les lieux et le transforme pour quelques jours en une antre boisée aux effluves de forêt. Quand on entre on est happé par le son tantôt doux et mélodieux tantôt métallique et haletant illustrant le moment de la transformation de Daphné en laurier. 

Ce projet a été l’objet d’une video qui retrace le processus de création de Sighanda.
Réalisation: De Jours & des Lunes